Éléments pour un cadre éthique pluraliste d’évaluation des interventions en santé publique contre les zoonoses émergentes : l’exemple du virus du Nil occidental

1 Doctorant en sciences biomédicales (option bioéthique), Département de médecine sociale et préventive, Faculté de médecine, Université de Montréal, Montréal, Québec, Canada. Cet article a pu être rédigé grâce au financement des Instituts de Recherche en Santé du Canada (IRSC) ainsi que du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH).

2 Conseiller en éthique de la recherche, Bureau de la recherche – Développement – Valorisation, Université de Montréal, Montréal, Québec, Canada.

3 Professeure agrégée, Département de médecine sociale et préventive, Faculté de médecine, Université de Montréal, Montréal, Québec, Canada.

Résumé

Le présent texte fait suite à une conférence donnée dans le cadre du colloque De certains défis en santé publique à l’aube du XXI e siècle, tenu lors du 76e Congrès de l’Acfas, organisé à Québec le 6 mai 2008.

Citation recommandée

Philippe-Aubert Côté, Simon Hobeila et Béatrice Godard, « Éléments pour un cadre éthique pluraliste d’évaluation des interventions en santé contre les zoonoses émergentes : l’exemple du virus du Nil occidental », (2008) 13-2 Lex Electronica. En ligne : http://www.lex-electronica.org/s/605.
Télécharger le fichier PDF

Aperçu PDF