L’intégration au droit des valeurs des minorités

1 C hargé d’études et de la veille réglementaire au Secrétariat général du Comité national de la recherche scientifique, CNRS.

Résumé

De 1997 à 2006, j’ai eu le privilège de travailler avec Andrée Lajoie, d’abord comme assistant de recherche puis, à compter de 2002, comme coordinateur en charge de la bonne marche administrative du projet Autochtonie et gouvernance, dont elle était la directeure scientifique. Ayant quitté ces fonctions quelques mois avant que ne débute la synthèse finale des résultats de ce projet, je laisse le soin d’en parler à Cécile Bergada, qui y était également étroitement liée. Pour ma part, je me contenterai ici de rappeler un autre projet d’Andrée Lajoie, portant sur l’intégration dans le droit des valeurs non dominantes des minorités. C’est en effet sur ce projet que j’ai commencé à travailler à mon arrivée au CRDP et que j’ai donc découvert ce que signifiait d’être l’assistant d’Andrée Lajoie.

Citation recommandée

Éric Gélineau-Asseray, « L'intégration au droit des valeurs des minorités », (2010) 15-1, Lex Electronica En ligne : http://www.lex-electronica.org/s/350.

Licence

© Éric Gélineau-Asseray

Télécharger le fichier PDF

Aperçu PDF