Enjeux éthiques et sociaux de la nanomédecine : le point sur la question

1 Biologiste, M. Sc., candidat au Ph. D. en Sciences biomédicales, option bioéthique, Université de Montréal et Auxiliaire de recherche pour Thérèse Leroux au CRDP. Ce texte est issu de la communication présentée lors du colloque étudiant Regroupement Droit, Changements et Gouvernance (9 février 2012).

Résumé

La nanomédecine, soit l’application des nanotechnologies à des activités médicales (diagnostic, thérapie, suivi du patient, etc.) soulève l’espoir d’une médecine améliorée aux applications extraordinaires, par exemple dans le domaine de la médecine régénérative. La nanomédecine suscite néanmoins des questions éthiques quant à ses buts et ses applications. Dans cette présentation, nous proposons de faire le point sur les enjeux éthiques associés à la nanomédecine. Pour y arriver, nous examinerons la littérature consacrée à ce sujet mais, aussi, les applications concrètes de la nanomédecine.

Citation recommandée

Philippe-Aubert Côté, «Enjeux éthiques et sociaux de la nanomédecine : le point sur la question», (2012) 17-2 Lex Electronica En ligne : http://www.lex-electronica.org/s/148.

Licence

© Philippe-Aubert Côté

Télécharger le fichier PDF

Aperçu PDF