La domesticité juvénile en Haïti : une vision à travers la lentille du pluralisme juridique

1 Avocate, Doctorante et chargée de cours à la Faculté de droit de l'Université de Montréal. Le présent texte est inspiré de notre mémoire de maîtrise réalisé sous la supervision de la professeure Shauna Van Praagh de l’Université McGill

Résumé

L’étude que nous avons entreprise dans le cadre de notre mémoire porte sur la domesticité juvénile en Haïti. S’agissant d’une pratique où l’enfant placé en domesticité, en plus d’accomplir des travaux ménagers qui nuisent à son éducation, est généralement victime de mauvais traitements, l’objectif principal de notre recherche était de mettre en lumière les normes existant en matière d’éducation et de traitement physique des jeunes travailleurs domestiques. Inspirée du pluralisme juridique, qui s’intéresse aux divers niveaux de normes existant au sein d’une société, la démarche entreprise pour y parvenir allie recherche théorique et recherche sur le terrain. Dans un premier temps, nous présenterons les informations que notre recherche théorique nous a révélées. Après avoir précisé la notion d’« enfant domestique haïtien », dressé le profil social des acteurs impliqués dans la pratique de la domesticité et identifié les facteurs contingents les plus déterminants, nous dresserons un tableau des principales normes nationales et internationales garantissant aux enfants le droit à l’instruction scolaire et le respect de leur intégrité physique. Dans un second temps, nous exposerons les normes de conduite locales relatives à l’éducation et au traitement physique des jeunes travailleurs domestiques que notre recherche empirique en Haïti nous a permis de découvrir. Sur la base des normes applicables déterminées, nous serons mieux à même de mesurer l’importance de chacune dans la conduite des familles qui reçoivent des enfants domestiques sous leur toit et d’identifier les actions les plus susceptibles d’améliorer la qualité de vie de ceux-ci.

 

English

In our thesis, we presented the outcomes of a research conducted on children’s domestic labour in Haiti. In addition to being engaged in housekeeping work – which has a negative impact on access to basic education – children in domesticity are generally victims of harmful disciplinary measures as well. Consequently, our main objective was to expose the actual norms and practices regarding the education and the physical treatment of young domestic workers. Based on legal pluralism, the approach undertaken during this research combines both theoretical and empirical research, and focuses on law and norms existing at multiple levels. First, we present the information gathered from our theoretical approach. After exploring the notion of “Haitian child domestic servant”, sketching social profiles of actors engaged in the practice of domesticity, and identifying the most significant contingent factors, we underline the principal national and international norms guaranteeing children the right to education as well as to physical integrity. Second, we explore the local norms related to the education and to physical treatment of young domestic servants through the results of empirical research carried out in Haiti in the form of observation and interviews with relevant actors. We conclude by identifying the framework of norms that govern the behaviour of families that host domestic children. Understanding that framework allows jurists and other actors to identify and implement the actions more likely to improve the quality of life of child domestic workers.

Citation recommandée

Johanne Clouet, «La domesticité juvénile en Haïti : une vision à travers la lentille du pluralisme juridique», (2013) 18-1, Lex Electronica En ligne : http://www.lex-electronica.org/s/108.

Licence

© Johanne Clouet

Télécharger le fichier PDF

Aperçu PDF