Something in the way she moves – discrimination sexuelle et politique de différenciation dans l’Union européenne

1 Professor, Faculty of law, Université de Montréal.

Abstract

En dépit et à travers des difficultés et carences comme celles soulevées par les recherches de la Professeure Andrée Lajoie, le Canada est réputé un champion du monde en ce qui concerne l’égalité entre hommes et femmes. L’Europe pourra-t-elle suivre les exemples du Canada ?
L’Union européenne n’a pas (ou pas encore) de constitution européenne, bien qu’une charte des droits fondamentaux ait été proclamée et qu’un traité établissant une constitution pour l’Europe ait été proposé, texte apportant des amendements aux traités constitutifs de l’Union. L’Union suivra-t-elle les expériences du Canada concernant la condition des femmes ?
Pour voir plus clair, il faut considérer et évaluer le cadre de la réglementation en Europe, son influence sur les politiques variées des États membres, ainsi que les perspectives offertes par l’évolution sociale, tout en prenant en compte aussi les élargissements de l’Union européenne de 2004 et 2007 qui ont admis 12 nouveaux États membres.

Recommended citation

Nanette Neuwahl, « Something in the way she moves - discrimination sexuelle et politique de différenciation dans l'Union européenne », (2010) 15-1, Lex Electronica Available at: http://www.lex-electronica.org/en/s/323.

Licence

© Nanette Neuwahl

Download the PDF file

PDF Preview