Propos introductif: L’action extérieure post-Lisbonne de l’UE : quel modèle pour quelle ambition ?

1 Professeure titulaire, Faculté de droit, Université de Montréal.

2 Faculté de droit, Université de Montréal.

Abstract

Pour nombre de raisons, souvent liées à la nature sui generis de la construction européenne elle même, l'observateur extérieur qui tente de discerner l'action extérieure de l'UE ne peut être indifférent à cette dialectique qui la constamment caractérise. En effet, cinquante ans depuis sa création, il est frappant que de constater à quel point l'action extérieure de l'UE a été construite aux confins d'une dynamique aussi complexe qu'incertaine. D'une part, portée par son élan intégrateur, l'action extérieure de l'UE doit composer à la fois avec la résistance des États membres à renoncer à leurs compétences dans un domaine régalien par excellence que constitue la politique étrangère, et avec le besoin pressant pour l'UE de s'affirmer sur la scène internationale en tant qu'acteur global. D'autre part, guidée par l'impératif de la cohésion/cohérence, l'action extérieure de l'UE doit renouer avec l'efficacité afin de donner sens à sa raison d'être et, par là même, à rendre la voix de l'UE identifiable et audible.

Recommended citation

Nanette Neuwahl et Saïd Hammamoun, «Propos introductif: L’action extérieure post-Lisbonne de l’UE : quel modèle pour quelle ambition?», (2011) 16-1, Lex Electronica Available at: http://www.lex-electronica.org/en/s/201.

Licence

© Nanette Neuwahl et Saïd Hammamoun

Download the PDF file

PDF Preview